Quelles sont les différentes maladies infectieuses de l’œil ?

Accueil » Santé » Quelles sont les différentes maladies infectieuses de l’œil ?
Santé Pas de commentaire

La maladie oculaire infectieuse touche toutes les catégories de personnes en France (aussi bien à Paris, que dans les zones rurales et autres zones urbaines) et aussi bien les adultes que les enfants. Plus ou moins graves selon la structure atteinte et leur profondeur, voyons quelles sont ces différentes infections de l’œil et leurs traitements…

Les principales infections de l’œil et des paupières et prévention

Les maladies infectieuses de l’œil les plus connues sont :

  • la conjonctivite d’origine virale ou bactérienne est une maladie contagieuse par contact, généralement bénigne. Elle se caractérise par une rougeur, une impression de poussière sous les paupières et des écoulements, elle n’a aucun impact sur la vision centrale.
  • le chalazion et l’orgelet (infection fréquente). Il s’agit d’un petit kyste palpébral (pour le chalazion) et d’un furoncle de cil (appelé aussi compère-Loriot pour l’orgelet).
  • la cellulite orbitaire qui se manifeste par un gonflement des paupières et une rougeur.
  • la kératite infectieuse qui est une infection inflammatoire et dégénérative de la cornée en superficie ou en profondeur. Transmise par des virus ou des bactéries, parfois par des parasites ou des champignons, elle entraîne une diminution de la vision et des douleurs, et provoque une rougeur qui peut s’aggraver et être à l’origine d’un abcès de la cornée.
  • l’endophtalmie, la plus grave des infections oculaires, qui touche l’intérieur de l’œil. Faisant souvent suite à une chirurgie de la cataracte mais heureusement rare, c’est une infection nosocomiale. Elle fait partie des affections qui peuvent être responsables d’une cécité.

Les différents traitements

Toutes les maladies infectieuses oculaires nécessitent un traitement des symptômes adéquat :

  • la conjonctivite, virale ou bactérienne (pathologie fréquente), requiert de nettoyer les yeux avec du sérum physiologique, du collyre antiseptique et/ou antibiotique pour traiter l’infection.
  • le chalazion et l’orgelet, nécessitent au niveau des paupières, l’application d’une pommade ophtalmique qui contient un antibiotique, pouvant être groupé à un corticoïde.
  • la cellulite orbitaire se soigne par des traitements antibiotiques. Dans les cas les plus sévères, une hospitalisation et une intervention chirurgicale peuvent être nécessaires.
  • la kératite infectieuse peut obliger à une hospitalisation et nécessiter une greffe pour réparer les lésions en cas d’abcès de cornée.
  • l’endophtalmie requiert obligatoirement une hospitalisation. Son traitement consiste en des injections d’antibiotiques dans l’œil, ainsi que des perfusions de corticoïdes et d’antibiotiques en intraveineuses.